Bilans d’évènement

NEW EUROPEAN SPACE ERA FORUM

GRÈCE – FRANCE

DES OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENTS EGALEMENT DANS L'INDUSTRIE DES TECHNOLOGIES SPATIALES

Les politiques des gouvernement grec, français et européen favorisent l’émergence d’une industrie spatiale. Tant le plan national de développement grec que la stratégie menée en Europe, prévoient des investissements à travers ses nombreuses applications, à de nombreux secteurs tels que la connectivité, l’observation de la terre, l’environnement, l’agriculture, la sécurité, le secteur maritime…

C’est dans ce cadre que des discussions et rencontres ont eu lieu pendant le forum que la Chambre de Commerce et d’Industrie France Grèce a organisé la semaine dernière et qui avait comme objet :   

NEW EUROPEAN SPACE ERA FORUM   

Selon les déclarations des représentants du ministère de la Gouvernance numérique, Monsieur A. Staveris Polykalas et Madame Giannopapas, la Grèce participe à toutes les organisations liées à l’espace et se concentre sur trois domaines clés qui sont la connectivité, l’observation de la terre et la 5G. La transition numérique, et l'impact des technologies spatiales sur les pratiques terrestres et maritimes (mobilité, connectivité, 5G, climat, médias, observation de la Terre) prévoient des investissements directs.

La coopération entre la France et la Grèce dans l'industrie spatiale rivalise avec la technologie spatiale de grandes puissances comme les États-Unis et la Chine. La Grèce applique sans cesse de nouvelles méthodes et peut rivaliser avec les autres pays en termes de qualité.

Comme l'a souligné Mme Giannopapa, ainsi que des représentants des organismes et centres de recherche français, tels que CNES et AEROSPACE VALLEY, ce n'est pas seulement la technologie qu'il faut développer mais aussi le cadre juridique pour soutenir les organismes qui mènent la recherche.

La Grèce et la France ont toutes les clés nécessaires, comme l'affirmé la Cheffe du Service Économique, Mme Emmanuelle Boulestreau, pour mettre en œuvre efficacement les programmes de technologie spatiale, et la France a déjà développé des capacités importantes en termes de satellites ce qui lui donne une longueur d’avance sur d'autres pays.

Aussi bien le Ministre de la Marine M. Plakiotakis que les représentants d'entreprises et d'institutions françaises, ont présenté en détail que la technologie spatiale a une application directe dans le transport maritime, où la coopération entre les pays joue un rôle primordial dans le contrôle des navires, dans l’exploitation des ports, pour la sécurité, la pollution, le tourisme.

Dans le cadre du forum, les sociétés françaises ont pu présenter au public leur technologie mais aussi échanger avec les représentants des Ministères sur les programmes d'investissement direct du gouvernement grec et avec les représentants des sociétés grecques sur des synergies et coopérations dans le domaine de la technologie spatiale.

Il est important de noter que la présence française en Grèce dans le domaine des applications des technologies du spatial est bien développée. C’est le cas pour Thales Alenia Space qui a un savoir-faire de 40ans et une expérience significative dans le domaine de l'espace, des télécommunications, de la navigation, de l'observation de la Terre, de la science et de l'exploration, des infrastructures orbitales et du transport spatial et qui fournit l'un des principaux satellites de communication en Grèce, Hellas Sat 3 , qui est en activité depuis 2017.

Il faut également souligner que la société Airbus, active dans l'industrie spatiale en Grèce depuis plus de 20 ans et qui coopère activement avec des entreprises grecques dans les domaines de la terre, des équipements satellitaires et des services d'imagerie spatiale et vise à de nouvelles collaborations en Grèce dans le secteur maritime.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Annuaire 2021 en ligne !

Decouvrez-le !

Fermer

Découvrez l'Espace Privé !

Une nouvelle fonctionnalité qui facilitera votre networking.