Bilans d’évènement

Discours du Ministre du Développement, Monsieur Georges Stathakis à l’Assemblée Générale de la Chambre de Commerce France-Grèce

À l’occasion de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Chambre de Commerce France Grèce, le Ministre de l’Economie, du Développement et du Tourisme, Monsieur Georges STATHAKIS a parlé de la nécessité «d’un développement économique équitable et démocratique» sur la base des instruments financiers concrets.

Le Ministre a souligné que la conclusion récente de l’évaluation du Programme Grec a ouvert la voie vers la reprise de l’économie grecque à travers un large éventail d’instruments pour la soutenance des investissements.

Avant tout, le Ministre a mentioné la nouvelle loi sur le développement qui vise à soutenir les entreprises petites et moyennes et simplifier les démarches administratives, alors qu’il a évoqué l’importance du financement des startups au titre des programmes européens.

Comme un troisième instrument, il a fait remarquer la création d’un environnement favorable aux entreprises à travers la réorganisation du cadre institutionnel visant à la simplification du processus de leur création. Comme il a cité, la conclusion de l’évaluation a déjà eu un effet positif sur le système bancaire afin qu’il puisse financer les initiatives d’investissement.

M. Stathakis a conclu que l’objectif du gouvernement est le développement économique, équitablement reparti entre les groupes sociaux, afin de contribuer à la création d’un état social et exercer une politique sociale efficace.

À son tour, le Président de la Chambre de Commerce France-Grèce M. Christophe Lemarié s’est référé à «la mission cruciale de la CCIFG d’aider ses membres à naviguer dans un environnement économique difficile» en étroite coopération avec les institutions françaises en Grèce et des partenaires locaux.

S.E. l’Ambassadeur de France M. Christophe Chantepy nous a honoré de sa présence en faisant l’ouverture de l’Assemblée Générale. Dans son discours, l’Αmbassadeur a souligné que malgré l’instabilité et l’incertitude économique, la Grèce dispose des atouts majeurs, comme sa jeunesse innovante et quelques secteurs de son économie, dont la valorisation apparaît nécessaire pour atteindre une croissance économique. La reconstruction des services administratifs et de l’économie grecque, ainsi que le travail collectif sont des conditions indispensables pour convaincre les sociétés françaises d’investir en Grèce.

Parmi les participants, il y avait le Chef du Service Economique de l’Ambassade de France M. Philippe Boin, la Présidente de l’Association Panhéllenique des exportateurs Mme Christina Sakellaridi, ainsi que des représentants de grands sociétés françaises et grecques, comme Pernod Ricard, Groupama, Air France, Ernst Young, AXA, Eurobank, Heron etc.

 

Voir les photos ici.

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

FBC Insights