Bilans d’évènement

Foire Internationale de Thessalonique

Communiqué de presse 13.09.22

" France - Grèce: Coopération Industrielle Bilatérale"

L'industrie spatiale et l’industrie de la défense : nouvelles perspectives de coopération entre la France et la Grèce

De l'optimisme pour le développement futur de la coopération industrielle bilatérale entre la Grèce et la France, en particulier dans le domaine de la défense et de l'espace, a été exprimé dans le cadre du premier panel intitulé « L'industrie spatiale et l’industrie de la défense : nouvelles perspectives de coopération entre la France et la Grèce » du forum de la Foire Internationale de Thessalonique, organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie France Grèce.

Au début du panel, le Directeur Général de la direction générale des équipements et des investissements de la défense du ministère de la défense et vice-amiral, Aristeidis Alexopoulos, a évoqué les deux contrats majeurs signés pour les Rafales et les frégates Belharra, mais aussi le lendemain de la coopération entre les entreprises françaises et grecques.

Les relations de Naval Group avec la Grèce n'ont pas commencé avec le contrat majeur de mars dernier, mais c'est une relation de plus de 20 ans, comme souligne le directeur commercial Europe & Amérique du Nord du groupe, M. Laurent Mourre. Il a même insisté qu'avec la France, la Grèce sera au sommet de la technologie des frégates.

Thales Hellas, respectivement, représentée par Patrick Defranoux, PDG de l'entreprise en Grèce, est présente dans le pays depuis 45 ans, non seulement dans le secteur de la défense mais aussi dans d'autres secteurs comme le transport terrestre, elle emploie 50 personnes, ingénieurs et autres scientifiques, et coopère avec de nombreuses entreprises grecques. Il a également souligné que Thales continuera de contribuer à la réalisation des objectifs stratégiques de la Grèce dans les domaines de la défense, de l'espace et autres secteurs.

L'espace est la défense et la défense est l'espace, a noté le président d'EVIDITE, M. Ath. Potsis, soulignant que pour la Grèce, l'espace est lié à la défense, à la sécurité et à l'économie. 45 petites et moyennes entreprises grecques ont créé une marque de technologie spatiale "made in Greece", mentionnant également les collaborations qui existent entre les entreprises grecques et françaises.

M. Chr. Mamantzis, membre du Conseil d'administration de Stelma s’est référé à la présence du groupe, du nord de la Grèce dans le marché français depuis 17 ans, ainsi qu’à l'accord-cadre avec Naval, tandis que parmi les perspectives à court terme figure la participation aux travaux de maintenance du porte-avions Charles de Gaule. 

Μ. Christos Gioramlis, PDG de la société Prisma Electronics d'Alexandropoulis a mentionné la participation de l’entreprise, avec l'Agence spatiale européenne et un groupe d'entreprises grecques dans un projet pour une meilleure utilisation de l'énergie produite à l'intérieur des satellites.

L'ouverture du forum a été réalisée par le président de la CCI France Grèce, M. Laurent Thuillier, ainsi que le Chef du Service Economique de l’Ambassade de France en Grèce, M. François de Ricolfis.

Application des nouvelles technologies dans les villes intelligentes

L'application des nouvelles technologies dans les villes intelligentes a fait l'objet du 2ème panel du forum.

Au début du panel, le ministre de l'Intérieur, M. Makis Voridis, a souligné que le gouvernement grec a accordé une grande priorité à la numérisation des municipalités, alors que les applications relatives concernent les secteurs des transports, du stationnement, des déchets, du recyclage, de la prévention des ressources naturelles, de la gestion des ressources en eau. Le secrétaire général de la gouvernance numérique, M. Christopoulos, respectivement, a souligné que les villes intelligentes ont 2 caractéristiques principales : premièrement elles sécurisent les données générées par les applications et deuxièmement elles deviennent résilientes afin de pouvoir plus facilement faire face aux crises.

Dans son intervention en ligne le Chef de Projet Smart City de la société Bouygues, M. Florent Trentesaux, a décrit l'exemple réussi en 4 ans de Dijon, la 1ère smart city en France. Selon lui, toutes les Municipalités de la zone métropolitaine ont rénové numériquement, entre autres, leur éclairage, ont installé un système de caméra et de gestion du trafic, tandis qu'elles ont procédé vers une réorganisation conjointe de toutes les zones municipales.

Le maire de Kozani et ambassadeur du Pacte européen pour le climat en Grèce, M. Lazaros Maloutas a souligné que Kozani est pionnière en matière d'énergie et que c'était un choix stratégique de l'autorité municipale de rejoindre le réseau des 100 villes climatiquement neutres en Europe.

L'adjoint au maire des finances de la municipalité de Thessalonique, M. M. Koupkas, a mentionné les interventions pertinentes de la municipalité, telles que le stationnement intelligent, le puits intelligent, la collecte intelligente des déchets.

"Une ville intelligente est une ville où les gens peuvent vivre", a souligné le PDG d'OTS, M. Sp. Pamboukidis, en expliquant que les citoyens grecs sont désormais plus motivés pour utiliser les applications numériques.

Des allocutions de conclusion ont également été prononcées à la fin du forum par la vice-présidente de la CCI France Grèce, Mme Maria Voziki, ainsi que la Consule de France à Thessalonique, Mme Sardine Mouchet.

Catherine MANALI

Directrice

Tel.  0030 210 36.25.545 / 0030 210 36.25.516

E-mail:  ccifhel(@)ccifhel.org.gr

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Annuaire 2021 en ligne !

Decouvrez-le !

Fermer

Découvrez l'Espace Privé !

Une nouvelle fonctionnalité qui facilitera votre networking.