COVID-19

Plan de soutien sanitaire, social et éducatif pour les Français de l’étranger.

Ce plan représente 240 millions d’euros pour le suivi sanitaire, l’enseignement et l’aide sociale.

Les modalités d’une aide aux entreprises, et donc potentiellement au réseau des CCI Françaises à l’International, est actuellement en discussion, notamment avec l’Agence Française du Développement (AFD).

Ces 240 millions d’euros se répartissent de la façon suivante :

1 - Sanitaire (20M€)

• Application de suivi médical pour un télé-suivi médical Covid19

• Télémédecine grâce aux plateformes internationales de télémédecine

• Renforcement des capacités en oxygène, médicaments et matériels pour répondre au Covid-19 dans les "pays vulnérables"

• Moyens aériens pour les évacuations sanitaires

• Services de santé des armées des bases militaires françaises stationnées en Afrique associés

2 - Social (50M€)

• Cette somme s’ajoute aux 16,4M€ initiaux du budget de l’aide sociale

• Les ambassades et consulats vont recenser les besoins en lien avec les élus consulaires

Le ministre Le Drian souhaite que Proparco, filiale de l’Agence Française du Développement (AFD), puisse aider les entrepreneurs qui ont perdu leur outil de travail à l’étranger. L’AFD est en train de travailler sur le sujet.

3 - Educatif (150M€)

• Aide aux familles (50M€)

• Soutien aux Établissements scolaires et au réseau (100M€)

20M€ utilisés pour couvrir les frais pour faire revenir les 180.000 Français bloqués à l’étranger.


Dès le début de la crise Covid-19, CCI France International a engagé des démarches auprès des ministères des Finances (Direction Générale du Trésor) et de l’Europe et des Affaires étrangères, pour qu’il y ait une mobilisation de moyens en faveur du réseau des CCI FI, pour leur permettre de passer au mieux cette période difficile. La même démarche a été engagée auprès de la Banque Publique d’Investissement, Bpifrance, qui gère actuellement les prêts garantis par l’Etat.

Il semble à ce jour que seul le dispositif PROPARCO, géré par l’Agence Française du Développement (AFD) puisse être techniquement mobilisé en faveur d’entités situées hors de France. L’AFD pourrait mettre en place par exemple "une garantie de prêt qui pourrait couvrir plus largement les besoins d’entités privées et peut-être faciliter leur accès à des prêts par des banques locales". Les modalités restent à préciser dans les prochains jours. Il ne s’agirait donc pas de subventions, mais bien de prêts garantis par l’Etat français.

Il sera très utile que les CCI FI intéressées par ce dispositif se rapprochent de leur Ambassadeur et de leurs élus consulaires, et qu’elles les sensibilisent sur la nécessité de cet appui exceptionnel pour faire face à leurs besoins de trésorerie. Cette sensibilisation massive des Ambassadeurs et élus permettra d’accélérer le processus.


DISPOSITIF STAFE

Concernant le dispositif STAFE, la décision a été prise lundi 27 avril par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de réaffecter le budget consacré à STAFE (1,92M€) vers les besoins immédiats des Français de l'étranger. Cette aide sera fléchée vers les Organismes Locaux d’Entraide et de Solidarité (OLES) et vers les Centres Médicaux Sociaux (CMS). Ce dispositif n'ayant pas vocation à financer de la trésorerie, cette décision de transfert résulte également de la difficulté pour les associations de mettre en œuvre leurs projets ou d'en développer de nouveaux dans la situation actuelle.

Campagne STAFE 2021
Les associations pourront déposer leurs projets à l’automne prochain, la décision d’attribution des subventions sera prise en mars 2021.

Le calendrier indicatif est le suivant :
• fin juillet 2020 : lancement d’appel à projet en ligne et retrait des dossiers auprès des postes par les associations
• fin octobre 2020 : date limite de retrait des dossiers par les associations
• début novembre 2020 : date limite de réception des dossiers par les postes
• courant novembre 2020 : examen des projets par les postes et tenue d’un conseil consulaire spécifique.
• début décembre 2020 : date limite de retour des dossiers retenus à l’administration centrale (FAE/SFE/MASAS)
• mi-mars 2021 : tenue de la commission nationale du STAFE à Paris en marge de la session de l'AFE

La rubrique du site sera modifiée dès que les services internes pourront s'y consacrer.


Plus d’information et les réactions des parlementaires des différentes familles politiques sur Français de l’Etranger.

Nous vous tiendrons bien entendu informés des dernières avancées.


Renaud BENTEGEAT          Charles MARIDOR

Président                              Délégué Général

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

FBC Insights